Les plateformes de trading

Instruments

Café, sucre & Co. Intéressant dans un avenir proche?

Sous le radar…

Il n’y a pas que l’or, l’argent ou le pétrole. D’autres matières premières, comme le café, le sucre ou encore le cacao, valent la peine d’être tradées. Et la bonne nouvelle, c’est qu’elles ont souvent des tendances stables sur le long terme. La plupart des investisseurs ne suivent pas ces matières premières. De plus, leurs cours semblent suivre davantage les faits économiques, alors que l’or et le pétrole sont plus facilement influencés par les facteurs politiques.

Powershares DB Commodity Index Tracking Fund, graphique en mois

Grafik Trading

Le secteur des matières premières  n’était pas au meilleur de sa forme ces 3 dernières années. Ce graphique montre le tracker du DB Commodity Index. Le marché fortement haussier de 2007-2008 est suivi d’un effondrement, conséquence de la crise financière. Comme sur de nombreux marchés, il y a eu un renouveau en 2009 avec un pic en 2011. Mais ensuite plus rien. Depuis, le secteur se déplace de manière latérale avec une légère baisse, mais pour bien des matières premières cela se traduit par un marché baissier. Ci-dessous, 3 exemples de ces marchés.

US-Coffee, graphique en semaines (continu)

Grafik Trading Kaffee Rohstoffe

Source : finviz.com

Depuis les sommets atteints en 2011 (plus de 300 US cents!), la tendance baissière est extrêmement forte sur le marché du café. Le cours du café ne semble connaitre qu’une seule direction. Les positions longues ne sont pas de mise ici. Il n’est d’ailleurs pas impossible que le contrat future US-coffee vienne tester le support à 100 UScents /livre. Il est donc conseillé d’attendre la formation d’un plus bas à 100 US cents / livre, ce qui pourra prendre encore un certain temps.

US-Sugar, graphique en semaines (continu)

 

Trading Grafik Zucker CFD Futures

Source : finviz.com

Le cours du sucre a également diminué de moitié depuis le pic de 2011. Le sucre est toujours en tendance baissière. Au cours des dernières semaines le prix a bien augmenté de 16 à 19,32 US cents/livre, mais reste malgré tout en dessous de la résistance importante qui se situe autour de 20 Us cents. Tant que cette résistance n’est pas dépassée (ligne bleue), le sucre ne sera éligible que pour la vente à découvert. Un cours de clôture hebdomadaire au-dessus de la résistance changerait cependant entièrement le cap.

Cacao, graphique en semaines (continu)

Trading Grafik Kakao Rohstoffe Trading Futures CFD

Source : finviz.com

Le cacao aussi était bien plus cher en 2011 qu’aujourd’hui, mais la tendance baissière est ici bien moins forte. Il semblerait là encore que cette tendance sur le contrat future du cacao arrive à sa fin. Ci-dessous un graphique jour.

Future Cacao, graphique en jours

Grafik Kakao Futures Trading

La résistance à 2700 US$ /tonne semble avoir été dépassée et une tendance haussière est fort probable. Si le contrat future parvient à rester au-dessus, la voie sera libre pour atteindre 3400 $/tonne.

Conclusion

La majorité des matières premières sont toujours en tendance baissière. Le secteur peut cependant devenir intéressant, alors que le rallye au marché des actions prend fin et que les investisseurs cherchent de nouvelles alternatives. Ce scenario n’est cependant encore qu’une prévision. Le fait est que, pour l’instant, la majorité des capitaux sont encore investis dans les actions. L’évolution du dollar sera également importante, puisque la plupart des matières premières cote en dollars. Le dollar est habituellement inversement corrélé aux matières premières. Un dollar faible signifie que les matières premières seront fortes et inversement. Mais la faiblesse du dollar de ces derniers mois n’a pas suffit à stimuler le secteur. La prudence est donc de mise.

 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.