Les plateformes de trading

Instruments

Configurations à haute probabilité

Des trades avec une grande chance de réussite

Dans un article précédent nous avons traité de l’importance pour un trader de se spécialiser, comme c’est le cas pour tous les métiers d‘ailleurs. A présent nous allons étudier la nécessité pour le trader de trouver des trades dont la probabilité de réussite est élevée. Selon l’adage  „limiter ses pertes, stimuler ses gains“, nous essayons de faire tout notre possible pour suivre cette règle d’or de la bourse. En fin de compte nous sommes en bourse pour gagner de l’argent  et non pour nous occuper avec des systèmes qui ne rapportent rien.

Il est souvent plus judicieux de ne pas trader

Et voici le premier accroc. Contrairement à la majorité des métiers, on ne gagne pas forcément plus en travaillant plus en tant que trader. Bien souvent c’est le contraire. La pulsion d’agir est cependant dans la nature humaine (du moins dans la nature de l’homme occidental). Le trader veut être en position (une ou plusieurs), il n’est autrement pas possible de gagner de l‘argent. Le problème est qu’il est souvent plus judicieux de ne pas avoir de position si la tendance du marché est incertaine. On appelle ça des conditions instables (en anglais choppy conditions). Et c’est à ce moment-là que les traders perdent le plus d‘argent.

Des critères stricts

La difficulté réside donc dans le fait de résister à ses pulsions qui vous poussent à „agir“ et d’attendre le trade qui répondra à vos critères. Un trader qui a du succès se définit comme un trader qui a des critères de sélection très stricts pour une position. De plus, cette personne travaillera souvent avec des ordres conditionnels. Il veut obtenir un prix particulièrement avantageux et il ne se satisfait pas du prix proposé par le marché (achat marché). Les ordres conditionnels constituent un instrument important mis à disposition du trader par son broker. Cet ordre dit la chose suivante : je ne souhaite acheter qu’ici, et nulle part ailleurs (ou vendre si je souhaite vendre à découvert). Et dès que cet ordre est exécuté, cela met automatiquement un ordre stop en place et en même temps, dans bien des cas, un ordre limite

Risque récompense

De cette manière le risque, qui est un élément important de l’activité d’un trader, devient immédiatement identifiable. Il va sans dire que les chances de gains (ordre limite) doivent être deux fois plus élevées que les pertes potentielles (ordre stop). Pour chaque Euro risqué il est possible de gagner deux Euros. Evidemment il y aura des trades perdants. La question est de savoir combien?

Un taux de réussite plus élevé

Et voici notre trader patient qui attend et ne fait que des trades dont la probabilité de gain est très élevée. Ce trader sait que si plus de 33% de ses tentatives sont fructueuses, il gagnera de l’argent (risque récompense de 1 contre 2 grâce aux ordres conditionnels). Il essaie donc d’élever son taux de trades gagnants (hitrate en anglais) en ne plaçant que les trades qui répondent à ses critères de sélection. Si le trader en est capable, son taux de réussite pourra atteindre les 50%. C’est là que réside la différence entre le fait de gagner ou de perdre de l’argent en bourse.    

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.