Les plateformes de trading

Instruments

Day trading sur le DAX (IV)

Les traders les plus actifs

Nous arrivons enfin au dernier groupe de traders sur le DAX , les scalpers hyperactifs. Les scalpers sont des traders très alertes, qui ne restent que très peu de temps sur le marché, souvent quelques minutes à peine. Ils tentent de profiter de petits mouvements pendulaires sur l’indice. Généralement, ils parviennent à “scalper” le DAX de 5 à 10 points, d’où leur nom. Les graphiques avec lesquels ils travaillent sont en unités de temps très petites, souvent de 1 minute seulement. Lors de périodes très volatiles, l’agrégation peut être encore plus petite. Ils travaillent alors avec des graphiques en 30, voire même en 15 secondes.

Les scalpers aussi sont des experts en analyse technique

Les scalpers travaillent avec les instruments de l’analyse technique. Ce qui est vrai à grande échelle l’est aussi à plus petite échelle, et l’expert retrouvera sur les agrégations très petites toutes les caractéristiques de l’analyse technique. C’est pour cela que le scalper travaille, tout comme le day trader et le swing trader, avec des supports et des résistances, des cassures, des fanions etc. En voici quelques exemples:

DAX, séance du matin du 8 juillet 2013, graphique en 2 minutes

Le scalper observe tôt dans la matinée déjà un premier mouvement de l’indice à la hausse. Cela peut être une première indication des intentions du DAX pour la séance matinale. Le scalper décide donc de trader le DAX à la hausse. Il attend la petite consolidation (premier trait bleu) et il achète à la première bougie verte au-dessus, à 7870. Il a de la chance, car à l’ouverture le DAX fait un petit bond à 7900 et cela lui rapporte un gain de 25 points. 

Il patiente un peu et voit qu’après l’ouverture, l’indice revient tester le premier plus haut de 8 heures. Il entre une deuxième fois à l’achat et obtient une exécution à 7885. Le DAX remonte vers le niveau de 7900, mais ne parvient pas à le dépasser et le scalper ferme le trade avec un petit gain. Quelques minutes plus tard, l’indice parvient à dépasser le niveau de 7900 et le scalper entre à l’achat. Il a une exécution à 7905. Le DAX monte à 7930, mais entre ensuite en phase de consolidation. Le scalper ferme aussi cette position avec un profit de 20 points.  

Le scalper compte maintenant sur une correction des cours. Il décide donc d’entrer short dès que le DAX passe en-dessous de la ligne de consolidation. Ce trade est couronné de succès. 

DAX, séance du matin du 9 juillet 2013, graphique en 1 minute

Le matin suivant, le DAX refait un bond à la hausse vers 8h. Le scalper compte donc de nouveau sur une hausse des cours dans la matinée et il prend la décision de tenter dans un premier temps des trades longs. Après une première consolidation (premier trait bleu), le scalper entre à l’achat. Le DAX teste encore le plus haut de 8 heures mais baisse à nouveau. Le scalper clôture le trade avec un gain de 7 points. 

Aux environs de 8h40, il essaie encore, mais cette fois l’issue n’est pas bonne. Le DAX recule, et il en résulte une perte de 10 points. Le scalper attend alors l’ouverture de Francfort et lorsque l’indice dépasse les deux plus hauts précédents, il entre long à 8037. Cette fois cela fonctionne, avec un gain de 20 points. Après une courte période de consolidation, il fait une nouvelle tentative, mais ce trade ne lui rapporte pas beaucoup plus.

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.