Les plateformes de trading

Instruments

Discussion littéraire – How I Made 2.000.000 in the Stock Market

Un hongrois en fuite...

Il s’agit certainement de l’un des récits les plus spectaculaires sur Wallstreet, raconté par son protagoniste principal lui-même, Nicolas Darvas, l’un des nombreux spéculateurs fructueux d’origine hongroise (né en 1920, mort à Paris en 1977). Etudiant l’économie à l’université de Budapest, il prit la fuite pour Istanbul au cours de la deuxième guerre mondiale, pour y retrouver sa demi-sœur Julia Darvas. Il apprit à danser avec elle et obtint la nationalité turque.

Trader Profi Buch Nicolas Darvas

La naissance d’un spéculateur

Le duo émigra vers les Etats-Unis en 1951 où ils commencèrent une carrière de danseurs professionnels. Ils étaient acclamés dans le monde entier et travaillèrent même avec Judy Garland et Bob Hope en 1953.  C’est justement à cette période que l’on proposa à Darvas  un portefeuille d’actions d’une valeur de 3000 dollars en guise de cachet pour l’une de ses représentations. Dans un premier temps, il n’y toucha pas, et il constata un peu plus tard que la valeur de ses actions avait fortement augmenté. Un profit de 8000 dollars s’était accumulé. Un spéculateur était né...

Un début difficile

Darvas avait suffisamment de temps pour cela. La vie d’un danseur professionnel est faite de longs moments d’attente entre ses différentes représentations. Il utilisa ce temps pour lire plus de 200 ouvrages sur la spéculation en bourse. Comme tous les débutants, il commença par utiliser les tuyaux de ses amis. Il fit des tentatives en suivant les recommandations des courtiers, et étudia le ratio des cours par rapport aux profits sur les actions. Mais tout cela ne rapporta pas les gains escomptés.

Informations boursières retardées de deux semaines

Comme il était constamment en tournée, ses informations étaient toujours périmées. Il lisait le Barron´s Magazine qui publiait des statistiques hebdomadaires sur les entreprises. Et même ce magazine lui parvenait avec une semaine de retard. Mais c’est justement cette “information surannée” qui poussa Darvas à étudier attentivement les fluctuations des cours et à développer sa propre théorie Darvas Box, qui finit par lui rapporter le succès escompté. Ce fut un processus d’essais et d’erreurs, mais l’application cohérente et systématique de sa théorie lui rapporta en peu de temps plus de 2 millions de dollars. Une énorme fortune pour l’époque!

De multiples talents

La méthode Darvas a encore beaucoup de fans dans la communauté des spéculateurs boursiers. Ils sont nombreux à faire référence au livre et à la méthode de Darvas pour expliquer le “secret” de leur réussite. Darvas a été actif en bourse de 1952 jusque dans les années 60. Il avait cependant de multiples talents. En dehors de son métier de danseur, il rédigeait des grilles de mots croisés, il était champion de tennis de table, il réinvestissait ses profits en bourse de manière profitable dans l’immobilier qu’il achetait à travers le monde, et il devint également l’auteur d’un bestseller. Son livre fut vendu à plus de 400.000 exemplaires au cours de sa première année de publication.

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.