Les plateformes de trading

Instruments

Interpréter correctement le ratio risque - rendement (RRR) (V)

Le RRR se dégrade 

Dans la quatrième partie de cette série sur le rapport risque-rendement, nous avons vu, grâce à un exemple sur le future CAC40, comment le RRR se modifie constamment au cours d'un trade. Paradoxalement, le RRR se détériore lorsque la position évolue dans la direction souhaitée. Parce que le RRR est toujours calculé en début de trade, il évolue de manière négative au fur et à mesure que les gains augmentent. C'est le cas si le trader laisse son ordre stop-loss à son emplacement initial. Il existe toujours le danger que le marché se retourne et que l'ordre stop-loss soit activé. C'est surtout gênant si des gains substantiels ont déjà été réalisés. 

Une gestion du RRR automatisée par un stop traqueur 

Pour éviter un tel scenario, le trader peut envisager d'utiliser un stop traqueur. Cette fonction de stop automatisé a l'avantage de suivre les cours en hausse à une distance constante. Si le marché monte, le stop traqueur monte automatiquement. Cette fonction permet ainsi un ajustement permanent du RRR. 

Déplacement manuel du stop 

Si vous ne souhaitez pas utiliser de stop traqueur en raison de la volatilité, vous serez contraint de déplacer le stop manuellement. Il faut alors trouver les niveaux de prix adéquats pour le stop initial. La volatilité étant souvent imprévisible, de nombreux traders trouvent cette tâche compliquée. Il n'est pas rare qu'ils voient leur stop touché, puis le marché repartir dans la direction prévue.  

Le trading c'est la gestion du RRR 

Correctement interprété, le trading n'est rien d'autre que la gestion du rapport risque-rendement. Il est donc important de réfléchir à ce concept. Il se peut très bien, par exemple, qu'un trader fasse une estimation correcte de l'évolution future d'un marché, mais qu'il opte pour le mauvais RRR pour exécuter son trade. Il faut savoir comment gérer le RRR avant de placer le trade, pas après. Si la distance du stop est trop grande (par exemple 1:2) le trader aura du mal à maintenir le RRR au-dessus de 1:1, comme démontré dans l'exemple de l'article n°4. Dans ce cas, le trader doit considérer un stop plus serré, ce qui va automatiquement détériorer son taux de réussite. 

Une approche équilibrée  

Il se passera un certain temps avant que le trader ait trouvé une méthode équilibrée pour gérer ses trades, surtout s'il prend en compte des paramètres tels que le taux de réussite, le RRR et la taille des positions. L'expérience nous apprend que la rentabilité réelle d'un système ou d'une stratégie dépend d'une configuration équilibrée de ces paramètres et non de l'analyse des marchés, comme le pensent souvent les débutants. 

Le trading, c'est la gestion des risques. Le RRR ayant une place centrale, il est essentiel d'y consacrer temps et réflexion.

 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.