Les plateformes de trading

Instruments

Le facteur d'opportunité

Le système le plus profitable...

Il est évident qu’un trader optera toujours pour le système qui rapportera le plus. C’est à dire le système avec l’espérance de gain la plus élevée. Si le trader risque 1 Euro en moyenne mais peut s’attendre à un profit moyen de 1,50 Euro, il s’agit alors d’un très bon système de trading. Si le trader se voyait proposer un système avec une espérance de gain de seulement 1,20 Euro en moyenne, Il opterait probablement pour le premier système avec une espérance de gains plus élevée.

A quelle fréquence le trader peut-il travailler?

Mais est-ce toujours le cas? Il va sans dire qu’un trader (après avoir effectué des back-tests) cherchera un système ou une méthode de trading (qu’elle soit automatisée ou non) qui lui donnera l’espérance de gain la plus haute. Dans de nombreux cas cela ne lui donnera qu’une image partielle de la vérité. Il manque à ce calcul un facteur important et souvent sous-estimé : l’opportunité. Il s’agit en effet de se demander à quelle fréquence un trader pourra effectuer des trades avec son système. Si le trader ne peut trader qu’une fois par mois, alors l’espérance de gain sera déterminante. En revanche, s’il peut faire 100 trades par jour, comme c’est le cas chez certains scalpers et swing traders, alors un système avec une espérance de gain relativement basse pourra tout aussi bien s’avérer profitable. Faisons le calcul :

Trader 1 (day trader)

Ce trader place environ 5 trades par jour en moyenne. Il a une espérance de gain excellente de 1,5 Euro pour chaque trade exécuté. Il travaille 200 jours par an.

Trader 1:       5 x 1,5 = 7,5 x 200 = 1500

En calculant qu’il risque 50 Euro par trade, il pourra compter sur un gain annuel de  50 x 1500 = 75.000 euro.

Trader 2 (scalper)  

Ce scalper introduit en moyenne 100 trades par jour. Son espérance de gain est cependant plus basse, à savoir 1,1, juste au-dessus du niveau de break even. A première vue ce n’est pas un système très attractif. Mais calculons le gain attendu sur l’année.

Trader 2:    100 x 1,1 = 110 x 200 = 22.000

Ce trader aussi travaille 200 jours par an et risque également 50 Euros par trade. Mais grâce à sa fréquence de trading élevée, il peut compter sur 22.000 x 50 = 1.100.000 Euros de gain annuel.

Le système le moins attrayant l’emporte!

Bien que trader 2 ait un système moins bon que celui de trader 1, il gagne quatorze fois plus! Il peut donc profiter pleinement du facteur d’opportunité malgré le fait que son espérance de gain soit à peine supérieure au niveau de break even (soit 1,1). C’est pour cela que l’espérance de gain n’est pas suffisante pour pouvoir juger de la profitabilité d’une méthode de trading. Il suffit d’avoir un avantage minime (ici : 1,1) pour l’emporter sur toutes les autres méthodes.

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.