Les plateformes de trading

Instruments

Le suivi de tendance intraday (III)

Dans notre dernier article, nous avons appris que les tendances doivent se préparer en amont pour pouvoir se développer. A certains moments, il convient de trader avec la tendance, à d'autres, il vaut mieux attendre ou même trader contre la tendance. La différence entre la réussite et l'échec en matière de trading discrétionnaire se situe souvent dans la capacité du trader à trouver la rigueur pour ne pas entrer sur le marché quand les circonstances ne lui sont pas favorables.

Oscillations

Un marché évolue dans un canal et reste incertain quand il y a autant d'acheteurs que de vendeurs. La volatilité est parfois faible, surtout lors d'une consolidation sur un marché haussier. A d'autres moments, alors qu'il règne encore une certaine incertitude, la volatilité est toujours présente. Si les vendeurs et les acheteurs sont en équilibre, il ne peut pas se développer de tendance, même si la volatilité est forte.

Figure 1: E-Mini, 18 janvier 2017, graphique en 5 minutes

Figure 1 montre un marché E-Mini incertain et qui oscille. Même si le canal se resserre et s'élargit, aucune tendance ne peut se développer, tant qu'un élément déclencheur n'attire pas de nouveaux acheteurs et vendeurs sur le marché. Lorsque cela survient, le trader doit être prêt à attendre que le marché casse complètement hors du range. Il y aura des situations où il semblera qu'une tendance haussière ou baissière est en train de se développer, mais si la tendance ne s'est pas préparée en amont par une augmentation du volume, il y peu de chance que la tendance aille bien loin. Un trader discrétionnaire doit développer cette rigueur. Si le comportement du marché n'indique pas de tendance, cela ne servira à rien de forcer le trade.

Figure 2: Or, 5 janvier 2017, graphique en 5 minutes

 

Contrairement à la première illustration, il y a un mouvement très net sur la  figure 2  qui représente le future sur l'or. Une tendance prépare toujours le terrain pour une tendance dans la direction opposée. Le résultat ne sera pas toujours probant, mais la probabilité d'une tendance dans le sens contraire est forte. C'est ce genre de marché que le suiveur de tendance préfère. 

Les jours de tendance

Une suiveur de tendance intraday peut profiter de plusieurs mouvements de tendances chaque jour, mais les jours de tendance, il peut exploiter la même tendance sur toute  la journée. Les jours de tendance, le marché ouvre à proximité d'une extrémité d'un range de trading et clôture à l'autre extrémité. Si la probabilité d'un jour de tendance est élevée, il peut s'avérer rentable de garder une position plus longtemps et de prendre un peu plus de risque. Les jours de tendance suivent généralement une cassure hors d'un canal de consolidation, sur un graphique à long terme. Cela aide si la cassure a déjà été mise à l'épreuve. Un écart de prix dans le sens de la cassure et un volume accru augmentent les chances de l'apparition d'une journée de tendance. Le meilleur moment pour entrer en position est généralement lorsque le prix a tenté de revenir vers l'écart et a échoué.

Les suiveurs de tendance à long terme suivent généralement une tendance jusqu'à ce qu'elle s'achève. Les traders à court terme devraient alors céder trop de leurs gains. Pour ces traders, il est plus avantageux de prendre des gains en cours de route. Les jours de tendance, il peut être très intéressant de garder une position, sachant que le marché clôturera à proximité d'un pic ou d'un creux. Dans le prochain article nous allons étudier les stratégies d'entrée et de sortie pour les suiveurs de tendance.

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.