Les plateformes de trading

Instruments

Le suivi de tendance intraday (V)

Le suivi de tendance intraday (V)

Un risque prédéfini

Dans ce dernier article de la série, nous allons étudier la gestion du risque et les stratégies de sortie pour les suiveurs de tendance intraday. Normalement, ces derniers placent un ordre stop-loss quelques points en dessous du dernier creux pour une position à l'achat et au-dessus du dernier pic pour une position à la vente. Le risque est ainsi défini avant le trade et il est possible de risquer entre 1 à 2% de la valeur du compte pour chaque trade. Plus il y a de préparation, plus grand sera le potentiel.

Un objectif logique

Les suiveurs de tendance n'utilisent pas forcément des objectifs, mais il est utile d'estimer jusqu'où la tendance est susceptible d'aller. Si la marge de gain moyenne par jour est de 100 points, alors l'objectif se situera vraisemblablement entre 50 et 150 points. La période à laquelle vous démarrez doit donc se situer raisonnablement dans les limites de la marge journalière. L'objectif le plus évident est un plus grand support à l'intérieur-, ou un retracement de 50% de la tendance précédente. Cet objectif doit être équivalent  à trois fois le risque encouru. Si ce n'est pas le cas, le trader doit rejeter le trade.

Scaling out

Afin de ne pas courir le risque de perdre les gains non-réalisés, le trader doit trouver des moments opportuns durant le trade pour sortir de positions progressivement en trois étapes. Le plan initial ressemble à ce qui suit :

Première étape de sortie : lorsque les gains sont deux fois supérieurs au risque ou lorsque le prix a atteint la moitié de l'objectif.

Deuxième étape de sortie : lorsque le prix a atteint l'objectif initial.

Troisième étape de sortie : Lorsque la tendance, selon les critères d'entrée en position, est cassée, ou à la fin de la journée. 

Figure 1: SP500, 21 février 2017, graphique en unités de 5 minutes

Le plan initial peut être adapté au fur et à mesure si le comportement du marché l'exige. Dans la figure 1 nous voyons un mouvement en forme de parabole sur le future SP500. Cela se produit lorsque la tendance accélère et s'accentue. La raison pour laquelle un trader doit sortir partiellement de position est que le marché s'est fortement éloigné d'un support, ce qui est généralement suivi d'un retournement de tendance. Cela signifie que le risque de perdre tous les gains latents est très élevé. Afin de définir le niveau de sortie exact, il faut comparer les gains non-réalisés, aux gains au niveau où le trader aurait dû sortir de la totalité de la position. De tels mouvements donnent au trader également la possibilité d'entrer de nouveau en position à un meilleur niveau avec moins de risque (flèche).

Une cassure de tendance partielle

Si le marché commence à casser hors de la tendance, le trader peut également fermer les positions restantes par étape. Si le trader a une position à l'achat et le marché produit un nouveau creux plus bas, il y a de fortes chances que la cassure s'accentue. C'est pour cette raison qu'il faut déjà prendre des gains à ce niveau, tout en attendant un possible mouvement haussier avec le reste de la position. En général, plus le trader a de gains non-réalisés, plus il doit se préparer à prendre une partie de ces gains. A la fin de la journée le gain doit être assez grand  pour compenser la perte. Sachant que les marchés peuvent très vite se retourner, il peut être judicieux de prendre une partie des gains lorsque le trade a atteint la moitié de son objectif.

 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.