Les plateformes de trading

Instruments

Le swing trading sans stress pour les professionnels (II)

Dans le premier article de cette série, nous avons vu que la tendance de beaucoup de traders à suivre continuellement leurs positions peut être contre-productive. Le trader ouvre une position avec un ordre limit, suivi d'un ordre OCO. Il peut alors se concentrer sur d'autres activités avec la certitude que le soin qu'il a mis dans la sélection de ses trades produira tôt ou tard un rendement.  

USD/CHF graphique en 4 heures 

 

Par "soin" nous entendons en premier lieu que la sélection de transactions éligibles doit respecter un certain nombre de critères pour justifier le trade. Dans l'exemple ci-dessus, le trader observe l'évolution de la paire de devises USD/CHF. Une résistance est clairement visible à 0,9819 (ligne horizontale bleue). Celle-ci est testée à deux reprises (cadres jaunes à gauche) et est finalement dépassée à la troisième tentative (troisième zone jaune). 

Etudiez avec minutie le comportement d'une paire de devises 

L'USD/CHF démarre alors un rallye qui pousse le cours vers 1,0326, soit 507 pips plus haut. Suit alors une forte correction qui ramène la paire à sa ligne de résistance. Si ce test est concluant, ce qui était précédemment une ligne de résistance deviendra une ligne de support. Les deux bougies de retournement sur le graphique en 4 heures (zone jaune à droite) semblent confirmer cette prévision. Une position à l'achat semble donc justifiée 

De bons arguments pour un trade 

Le trader agit ainsi en accord avec les résultats de son analyse technique. Après une correction du marché, il prend une position dans le sens de la tendance dominante. La figure de bougie de retournement lui confirme à deux reprises que les acheteurs sont prêts à rattraper la paire dans la zone de support. Mieux même : les cours de clôture des bougies de retournement se situent tous au-dessus du niveau de support. 

Quelle limite ? 

Le trader doit ensuite déterminer la limite exacte du prix d'achat. Le trader peut naturellement attendre que le plus haut des deux ou trois dernières bougies soient dépassé pour ensuite entrer sur le marché avec un ordre d'achat stop. Cette option a pour avantage d'attendre la confirmation des acheteurs. Par contre, le trader prend plus de risques, car l'ordre stop-loss doit être placé en dessous du plus bas des dernières bougies, ce qui augmente inutilement la distance par rapport au prix d'achat. 

Attendre un meilleur prix à l'achat 

Il est plus judicieux de placer l'ordre d'achat limit bien plus bas, à savoir, au niveau du support. Le risque de cette approche est bien évidemment que le marché ne teste plus ce niveau. Si c'est le cas, le trader loupera probablement un trade lucratif. En revanche, le trader entre sur le marché à un bien meilleur prix. La distance du stop est nettement plus petite, ce qui permet de prendre une position plus grande. 

Choisissez le risque le plus restreint 

Nous avons tendance à préférer la deuxième variante, parce que nous obtenons un meilleur prix d'achat et le risque est limité. Le trader doit vivre avec le fait qu'il n'obtiendra pas toujours une exécution. Le slogan à appliquer serait ici : mieux vaut ne pas trader que de faire un mauvais trade. Nous obtenons aussi un bien meilleur ratio risque-récompense avec cette variante. Nous approfondirons de thème dans l'article suivant.

 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.