Les plateformes de trading

Instruments

Le swing trading sans stress pour les professionnels (V)

Un plan concret en 7 étapes 

1. L'observation tranquille de plusieurs marchés 

Cette méthode de swing trading se concentre principalement sur un certain nombre de marchés importants. Il est également possible de trader les actions, mais l'univers des actions est tellement vaste, que le trader peut être tenté d'étudier un trop grand nombre de graphiques en même temps. La règle d'or : less is more (moins, c'est mieux). 

Nous vous recommandons les principaux marchés de devises (les paires majeures et quelques taux croisés comme EUR/JPY, GBP/JPY, EUR/CHF of EUR/CAD), certains indices (DAX, Dow Jones, SP500, Eurostoxx50) et les principales matières premières (WTI, Brent, or et argent). Il est essentiel que le trader puisse observer au moins une fois par jour les graphiques en agrégation jour. S'il se limite à 15 ou 20 marchés, il apprendra à les connaitre au fur et à mesure. Il connaitra alors les points clés de support et de résistance ainsi que les niveaux auxquels il faut trader.

2. A la recherche de trades de qualité 

Grâce à cette observation quotidienne, le trader apprendra à reconnaitre les signaux importants et ceux qui le sont moins. Ainsi, il ne sera pas tenté de trader lorsque le signal n'est pas valable. Cette capacité est d'une importance cruciale pour l'amélioration du taux de réussite. 

3. Calculez le ratio risque - récompense 

Si le trader détecte un signal prometteur, il doit ensuite étudier le graphique pour établir le ratio risque - récompense potentiel. Existe-t-il la possibilité d'un trade avec un ratio risque - récompense adéquat ? Un objectif deux fois supérieur au risque est-il envisageable ? Ou le trader doit-il chercher un meilleur prix d'entrée pour optimiser le RRR ? 

4. Déterminez un montant fixe pour le risque 

Avant de commencer, le trader doit déterminer sa zone de confort. S'il est confortable avec un risque de 100 Euros, alors il le fixera à 100 Euros. Si c'est plutôt € 50 ou même moins, ce sera ce montant qu'il devra choisir. Le montant en Euros par rapport au risque déterminera en fin de compte la taille de la position. Si le trade exige un stop à une distance de 50 pips, il pourra trader 2 minilots (20.000 US $). Si c'est 100 pips, il ne tradera qu'un seul minilot. 

5. Travailler avec des Ordres Bracket 

Chaque trade a un prix d'entrée, un stop et un objectif. Ces trois ordres sont calculés en analysant le graphique, puis placés simultanément sur la plateforme de trading. Lorsque le trader opte pour un ordre d'achat limite (ou un ordre de vente limite pour une position à découvert) la position sera accompagnée d'un ordre bracket. Celui-ci se compose d'un stop et d'un take profit. 

6. set and forget! 

Moins le trader observe sa position, mieux c'est. Une fois par jour suffit ! Si vous éprouvez le besoin de regarder plus souvent, c'est que le risque encouru n'est pas en accord avec votre zone de confort. Il est généralement recommandé de trader de petites positions au début, jusqu'à ce que vous ayez accumulé suffisamment d'expérience. Les marchés actuels étant fortement corrélés, nous recommandons de ne pas trader plus de deux positions en même temps. 

7. Gestion d'ordres

La position étant automatiquement accompagnée d'un ordre stop-loss et d'un ordre        take-profit il n'y a souvent rien d'autre à faire que d'attendre que l'un des deux ordres soit exécuté. Il est éventuellement possible de transformer le stop manuellement en stop break even dès que le trade a gagné 1R (taille du risque). 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.