Les plateformes de trading

Instruments

Les stratégies de retour à la moyenne (III)

Peser l'opportunité et le risque

Les deux derniers articles nous ont démontré quand mettre en oeuvre une stratégie de retour à la moyenne et comment déterminer son niveau d'objectif. Dans le présent article, nous allons voir quels critères doivent être pris en compte avant de faire un trade. Avec les stratégies de retour à la moyenne, le trader peut se permettre moins de choses qu'avec le trading de momentum ou le suivi de tendance.

Le trader doit être plus sélectif pour décider quand prendre une position et quand en sortir. Sachant qu'un trade de retour à la moyenne a de grandes chances de réussir, une indication forte d'un échec possible en cas de prix "injuste" est nécessaire. De plus, pour s'assurer que les perspectives pour le trade soient bonnes, la distance de l'objectif doit être évaluée par rapport à la distance du stop loss.

Preuve d'un retournement

Une des meilleures méthodes pour reconnaitre un retournement, est la détection de chandeliers de retournement. Une figure épaule-tête-épaule, un double sommet ou un double creux, ou encore une tentative loupée de retournement lors d'un nouveau plus haut ou plus bas, sont de bonnes indications que le marché est sur le point de retourner vers la valeur moyenne. Si le volume soutient la figure de chandeliers, c'est naturellement un avantage.

L'utilisation d'indicateurs

La plupart des indicateurs ont un retard sur les cours. Si le trader attend un croisement de l'indicateur stochastic ou s'il attend le signal de l'indicateur momentum, il trade en règle générale trop tard. Pour prendre position au meilleur moment, il doit se concentrer sur le mouvement du cours lui-même. Il peut utiliser la divergence entre les indicateurs (par ex.MACD ou RSI) et le cours pour prévoir les retournements.

Attendre la confirmation

Le trader doit attendre confirmation avant de passer son ordre. Un nouveau plus haut ou plus bas, une hausse du volume dans la direction du retournement, sont souvent de bons éléments de confirmation. Il faut obtenir plus qu'un simple retournement du cours pour pouvoir trader. Le rapport entre opportunité et risque doit d'ailleurs être d'au moins 1:1. Si ce n'est pas le cas, il est plus prudent de renoncer au trade et d'attendre la prochaine opportunité.

Illustration 1: or, graphique en unités de 5 minutes  

Sur ce graphique en unités de 5 minutes du 1er décembre sur le future sur l'or  (illustration 1), le marché se retourne quatre fois vers la Moyenne Mobile Exponentielle en 200 periodes (MME200, ligne verte). Le cours consolide avant de casser hors de la zone de consolidation (première flèche à gauche). Ensuite, le marché forme un chandelier épaule-tête-épaule (deuxième flèche en partant de la gauche) avec un objectif proche de la MME200. La troisième fois, le marché tente de former un nouveau plus bas mais échoue (troisième flèche). Dans les trois cas, un stop loss en dessous de la bougie la plus basse du retournement assure un ratio risque-rendement légèrement supérieur à 1:1. Le quatrième retournement n'est pas aussi évident. Par conséquent le ratio risque-rendement n'est pas bon.

Dans cet article, nous avons parlé de la configuration de la stratégie de retour à la moyenne, des objectifs et du déclenchement des ordres. Dans notre dernier article, nous allons étudier la gestion du risque et les cas qu'il faut éviter.

 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.