Les plateformes de trading

Instruments

Stratégie de trading – Sinewave - Market Cycles

Sur la trace des cycles du marché

Les marchés se développent de manière cyclique, mais la périodicité d'un cycle peut varier,  ce qui fait que les traders ont bien évidemment plus de mal à réagir de manière adéquate. Le physicien et trader américain John. F. Ehlers était un des premiers spécialistes en analyse technique à faire des recherches approfondies sur les cycles de marchés. Ehlers est arrivé à la conclusion que les marchés se comportent en général de manière cyclique. Une exception sont les phases de tendance; mais comme nous le savons déjà, ces phases sont plutôt rares.

Dans son livre  "Cybernetic Analysis for Stocks and Futures" Ehlers constate que les cycles se superposent souvent. Il a donc focalisé son attention sur le cycle dominant et a développé l'indicateur sinewave cyber. La particularité de cet indicateur est de pouvoir s'adapter à la vitesse et à la fréquence du cycle. Nous avons testé cet indicateur sur le contrat future EuroStoxx.

FESX, graphique en 15 minutes

Nous voyons dans cet exemple sur le contrat future Eurostoxx50 que l'indicateursinewave oscille entre -1 et +1. Dès que les sinewaves se croisent, une nouvelle position est ouverte et la position existante est fermée. Dans cet exemple, le 1er juillet 2015, une position à l'achat est ouverte au prix de 3502. Cette position est clôturée le 14 juillet à 3595. Cela donne un gain de 93 ticks, soit 930 Euros. Une position à la vente est automatiquement ouverte au même prix et est toujours ouverte au moment où cette capture d'écran est prise. Le gain est alors de 71 ticks.

FESX, back test, mars 2014 - juillet 2015

 

Malheureusement, le back test donne un résultat négatif de -3730 Euros pour la période du 17 mars 2014 à 28 juillet 2015. Ce qui est étonnant, c'est la moyenne des trades perdants (717,73, en rouge) est considérablement plus élevée que la moyenne des trades gagnants (502,50, en vert). Cela n'est pas compensé par le taux de réussite de 52.17%. La perte cumulée maximum (drawdown) de € 10.250 nous parait inacceptable.

Nous souhaitons cependant relativiser ce test, car il ne vise qu'une très courte période. De plus, il n'y a eu que 46 transactions. Il ne s'agit donc que d'un cliché instantané.

Apparemment la stratégie obtient de bons résultats sur des marchés fortement baissiers. Malheureusement, les marchés fortement baissiers sont assez rares. Les marchés sont plutôt haussiers sur de longues périodes de temps, ou ils se déplacent de manière latérale.

Conclusion

Le test sur le contrat Future Eurostoxx50 ne suffit pas vraiment à évaluer cette stratégie. La mauvaise performance pourrait être due au hasard, mais démontre tout de même une certaine tendance. Si cette stratégie, telle qu'elle est décrite, ne donne de bons résultats que sur des marchés baissiers, alors il existe la possibilité de ne l'utiliser que dans ce cas. Le problème est que ces phases apparaissent souvent de manière inattendue. La question est évidemment de savoir si le trader tient sa stratégie prête à ce moment-là.

Néanmoins, l'approche de John Ehlers peut être considérée comme une première tentative pour mieux comprendre les cycles de marché. Et l'étude de cette stratégie peut être une première étape dans cette démarche. L'expérience d'Ehlers démontre cependant que la recherche scientifique sur les cycles de marché et la périodicité n'en est qu'à ses premiers balbutiements.

Vous trouverez la description complète de cette stratégie ici.

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.