Les plateformes de trading

Instruments

Trader avant l'annonce de taux d'intérêts et de données sur l'emploi

Les actions sont toujours intéressantes

Lorsque les taux d'intérêts sont bas, les investisseurs sont contraints de prendre des risques, s'ils souhaitent encore obtenir un rendement. Cela n'est plus, ou presque plus possible avec ce que l'on appelait autrefois "des actifs sûrs". C'est n'est pas une coïncidence si les obligations de sociétés, l'immobilier et les actions fonctionnent bien ces dernières années. Et, compte tenu des taux d'intérêts de plus en plus bas, ça sera encore le cas dans un futur proche. La majorité des spécialistes sont d'accord à ce sujet.

Une nouvelle étude

Si vous achetez des actions, nous vous recommandons de lire une nouvelle étude publiée par la Frankfurt School of Finance & Management. Selon cette étude, les investisseurs qui souhaitent générer un rendement supplémentaire doivent acheter les jours où une annonce sur les taux d'intérêts ou l'emploi est publiée. C'est l'observation faite par Olav Stotz, professeur en gestion d'actifs,  et précédemment à la tête de la recherche et de la gestion de produits pour investisseurs professionnels chez Union Investment.

Du rendement que sur  quelques jours

"On obtient un rendement que sur quelques jours. Les autres jours vous n'obtenez que du risque," nous indique Stotz. Ses recherches concernent une période allant de 1990 à aujourd'hui, soit plus de 25 ans. Les rendements sur les actions du S&P 500 sont huit fois plus élevés les jours où des chiffres sur l'emploi et les décisions concernant les taux d'intérêt aux Etats Unis sont publiés. Ce qui est étonnant, c'est que cet effet a été multiplié par 37 depuis 2010.

Ne pas trader 290 jours boursiers

Cette découverte confirme le "sentiment" que les acteurs du marché ont une entière confiance dans les mesures prises par les banques centrales. Les 'autres' données fondamentales sont entièrement subalternes. En d'autres termes, les investisseurs ne gardent leurs positions que sur 8% des jours boursiers selon Stotz. Il vaut mieux ne pas négocier les actions les autres 290 jours.

Des rendements exceptionnels surtout dans les récessions

Ces rendements exceptionnels sont surtout obtenus en temps de récession. Ils sont plutôt modestes pendant un rétablissement économique. La raison de cette étonnante découverte est encore une fois l'attente des investisseurs. Ceux-ci s'attendent à ce que les banques centrales s'activent lorsque les nouvelles sont mauvaises. L'espoir en une aide de la part des banques centrales fait acheter des actions.

L'effet des banques centrales est international

Stotz ne constate pas seulement cet effet sur le marché américain. La constatation est la même pour les actions britanniques et japonaises. Il n'y a que sur les actions allemandes que l'effet peut à peine être démontré. Les résultats ne sont pas seulement intéressants pour les investisseurs de capitaux propres, mais aussi pour les traders qui sont généralement actifs sur des unités de temps inférieures. Stotz s'est également intéressé aux traders spécialisés sur les contrats futures sur indices d'actions, en particulier les indices américains.

Le trading sur calendrier économique

Le trading de 'news' n'est pas à conseiller aux traders débutants. En revanche, les traders expérimentés devraient tenir compte des résultats de cette étude. En fin de compte, parmi les instruments d'un bon trader devrait figurer un savant mélange entre la lecture de graphiques et une compréhension approfondie du calendrier économique.

Stotz, O., 2016. Investment strategies and macroeconomic news announcement days, Journal of Asset Management Vol. 17(1), S. 45-56. 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.