Les plateformes de trading

Instruments

Trader avec de petits objectifs (II)

Les RRR bons pour les marchés en tendance


Il est bien connu que les stratégies qui fonctionnent le mieux sur un marché en tendance sont des stratégies de suivi de tendance. Il est logique que, sur un marché de ce type, un trader tente de réaliser de plus gros gains. En ce qui concerne le rapport entre les opportunités de rendement et le risque, il convient donc de mettre l'accent sur les opportunités, puisque le trader peut s'attendre à de plus gros gains. Il pourra ainsi tenter de réaliser 15 points de gains pour un risque de seulement 5 points. En jargon, on dit qu'il travaille avec un ratio risque-rendement (RRR) de 1: 3.


Si, par exemple, il exécute 100 transactions et que seules 25 d'entre elles sont gagnantes, le calcul sera le suivant :


25 trades gagnants x 15 = 375 points
75 trades perdants x 5 = 375 points


Dans ce cas, le trader aurait déjà du succès avec un taux de réussite légèrement supérieur à 25%.


Les marchés généralement en mode "retour à la moyenne"

Le problème est que les marchés ne sont généralement pas en tendance. 70 à 80% du temps, les marchés sont des marchés dits de retour à la moyenne (mean reversion markets). Cela signifie qu'il peut y avoir des exagérations durant ces périodes, mais que celles-ci seront tôt ou tard corrigées par le marché. Compter sur de plus grands mouvements de tendance pourrait alors s'avérer frustrant. Soit la tendance ne viendra pas, ou bien elle sera constamment perturbée par des retraits du cours. Sur ce type de marché, il est recommandé d'opter pour de plus petits objectifs.


Aussi ironique que cela puisse paraitre, la majorité des stratégies tentent de faire exactement l'inverse. Quel que soit le type de marché, elles s'entêtent à travailler avec des RRR de 1: 2, voire de 1: 3.  La plupart des traders choisissent en général cette variante, parce qu'un "bon ratio risque-rendement" parait logique et rationnel. La question est de savoir si ce choix est réaliste sur un marché de retour à la moyenne.


De petits objectifs produiront plus de dynamisme


En revanche, si le trader opte pour un objectif plus modeste, il sera atteint plus rapidement. De plus, le temps joue également un rôle. Sachant qu'un objectif plus petit sera atteint plus vite, les trades dureront moins longtemps. Cela signifie qu'un système de ce genre exécute plus de transactions qu'un système qui utilise des objectifs plus grands. Cela pousse les traders vers une dynamique proche de celle des scalpers.


Voici à quoi pourrait ressembler le calcul :


RRR 1: 1. Gain 5 points, perte 5 points


50 trades perdants x 5 = 250
50 trades gagnants x 5 = 250


Ici, un trader doit atteindre un taux de réussite d'un peu plus de 50% pour être rentable. Ce pourcentage sera bien plus facile à atteindre avec de petits objectifs. Et pourtant les RRR plus élevés restent populaires. La raison principale avancée est une gestion du risque rationnelle, ce qui impressionne les profanes.


Les RRR sont difficiles à réaliser en pratique


Le seul problème est que ce modèle est difficile à mettre en pratique. C'est aussi la principale raison pour laquelle les traders, qui optent pour ce modèle, échouent. Nous allons illustrer, à l'aide de stratégies spécialement conçues à cet effet, qu'il est possible de faire autrement, même si cela semble contre-intuitif à première vue.

 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.