Les plateformes de trading

Instruments

Un nouveau super cycle pour les actions? (II)

La bourse n’est plus en vogue

Dans un premier article nous avions imaginé un jeune investisseur de 1965 qui avait misé pendant 10 ans en bourse et qui, frustré, avait fini par revendre ses titres en 1970 avec une grosse perte. Les années qui ont suivi, il disait à qui voulait bien l’entendre que la bourse est une arnaque. On ne peut qu’y perdre de l’argent. Et la majorité de ses amis l’ont cru, car d’autres personnes en disaient autant. Les actions n’étaient plus en vogue à la fin des années 70. Personne ne s’intéressait à la bourse.

Presque personne ne gagne d’argent en bourse

Et les professionnels? Là encore il y a des grincements de dents. Seuls ceux qui investissent dans les matières premières gagnent de l’argent. Certains se constituent même une petite fortune grâce à l’or et à l’argent. Mais ce sont des exceptions. Le cap des 1000 points du Dow Jones est défendu depuis plus de 17 ans avec succès et au final personne ne peut s’imaginer qu’il atteindra 1200 points et encore moins 1500 points. Il ne peut donc que descendre plus bas!

Dow Jones 1980-1984

Trading CFD Futures Dow Jones DJIA

Source : Federal Reserve Bank of St. Louis

Ce graphique démontre que les pessimistes ont raison... jusqu’en 1983 environ. Il s’est alors passé quelque chose. Entre 1981 et 1982 il y a de nouveau de la récession aux Etats Unis et la bourse s’effondre. A la fin de 1982 la bourse remonte et le Dow dépasse soudainement le cap des 1000 points. Cela vacille quelques temps et au début de 1983  le Dow entame un rallye.  Observons ce rallye…

Dow Jones 1980-2000

Trading CFD Futures Dow Jones DJIA

Le petit cadre jaune en bas à gauche est le point de départ et correspond au cadre jaune du graphique précédent. Si vous aviez dit à vos amis en 1982, alors que le Dow tombait en dessous des 800 points, que le moment était propice pour acheter des actions, puisque le Dow dépasserait un jour les 10.000 points, on vous aurait certainement pris pour un fou. Il aurait d’ailleurs été insensé de croire qu’après une période de 17 ans de marché jusqu’alors statique, le Dow se multiplierait par 14. Mais c’est précisément ce qui s’est produit avec la plus grande hausse jamais connue en bourse, qui a duré près de 17 ans. Même le crash de 1987 (le petit pic vers le bas sur le graphique) n’a rien changé à cette donne.

Peu d’investisseurs sont de la partie...

Il y a fort à parier que notre jeune investisseur de 1965 n’en a pas profité. Après avoir perdu pendant 10 ans en bourse (de 1965 à 1975) il a investi la part restante de ses avoirs dans des obligations dont le rendement était certain sur le long terme.  Alors pourquoi changer?

Dow Jones 1789-2013

Trading DJIA Dow Jones Grafik

Source : Wikipedia

Nous voyons sur le graphique historique depuis 1789 (cours calculés par la Fed en fonction des cours d’actions de l’époque) que la bourse alterne des périodes de tendance latérale (cadres jaunes) et des périodes de marché fortement haussier (flèches vertes). Le premier marché plat (avec le crash de 1929) n’est pas très évident, mais c’est le résultat de l’affichage de l’échelle logarithmique. L’absence de tendance dans les années 60 et 70 (la carrière d’investisseur de notre jeune homme de 1965) est clairement visible. Avec un peu de bonne volonté la période de tendance latérale que nous traversons à l’heure actuelle (depuis 2000) est également reconnaissable. Cette période dure maintenant depuis 13 ans. Dans un troisième article nous porterons notre attention sur cette période.

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.