Les plateformes de trading

Instruments

Un nouveau super cycle pour les actions? (III)

Un nouveau super cycle pour les actions? (3ème partie)

Mauvais timing 

Dans les deux premiers articles sur ce thème, nous vous avions présenté un jeune homme de 25 ans qui avait commencé à investir en 1965 et avait cessé en 1970, déçu par le résultat. Nous avions démontré, au moyen d’un graphique du Dow Jones, que cela n’avait rien d’étonnant. Notre investisseur en herbe avait commencé sa carrière dans une période ou la tendance était latérale sur l’ensemble des marchés d’actions. Il n’était pas vraiment possible de gagner de l’argent  avec les actions à cette époque. 

Arrive la cassure de tendance! 

Cela a changé fin 1982, lorsque le Dow Jones a enfin dépassé le cap infranchissable des 1000 points et qu’il s’est multiplié par quatorze au cours des 17 années suivantes, sur un marché haussier sans précédent. Alors que le  Dow Jones passe au-dessus de la zone latérale dans laquelle il se situe depuis 2000, la question se pose : sommes-nous entrés dans un nouveau super cycle? Sur le graphique du Dow cela ne se voit pas bien, mais si vous jetez un oeil sur le graphique du grand frère du Dow, le SP500, la cassure de la résistance (autour de 1500) est clairement visible. 

SP500 1990-2013  

 

Le graphique montre une zone latérale entre 1500 et 800 qui déterminait le paysage boursier au cours de la première décennie : un marché latéral volatile. En jaune, la cassure actuelle (depuis mars 2013) représente une hausse d’environ 300 points sur le SP500 (environ 2000 sur le Dow). 

Un rendement moyen de 7 %  

Imaginons de nouveau un jeune investisseur de 25 ans qui a épargné environ 2000 Euros et qui de plus a hérité de 30.000 Euros. Serait-ce raisonnable de conseiller à ce jeune homme d’acheter des actions? De notre aperçu historique nous savons que les marchés d’actions alternent les périodes de tendance latérale et les périodes de hausse, qui durent en règle générale plus de 15 ans. Des recherches scientifiques ont démontré qu’un investisseur peut compter sur un rendement annuel moyen de 7% de cette manière.

Les fausses cassures

Il est certainement encore trop tôt pour annoncer un nouveau super cycle. La cassure est là, mais cela pourrait très bien s’avérer être une “fausse cassure” si le marché se corrige fortement et qu’il se retrouve de nouveau dans la zone de tendance latérale. C’est ce qui s’est passé pour le Dow Jones entre 1906 et 1924, lorsque le Dow oscillait dans un canal entre 54 et 100 points. Avant que le grand marché haussier de 1924 à 1929 puisse entamer son ascension, poussant le Dow de 100 à 380, il y a eu deux cassures au-dessus du niveau des 100 points. Celles-ci sont retombées, comme le font typiquement les fausses cassures. 

 Dow Jones, 1906-1925 

Le graphique démontre clairement que les investisseurs du début du vingtième siècle ont dû attendre presque 20 ans pour un nouveau marché haussier. Les fausses cassures sont dans les cadres rouges et la flèche verte indique la cassure qui est parvenue à porter la tendance à la fin de 1924.

Le nouveau super cycle a-t-il démarré?

Nous ne savons pas encore si la cassure actuelle hors de la zone latérale sera durable. Il va falloir attendre de voir s’il y a une correction et si le marché va encore tester la zone de résistance des 1500 points sur le SP500 (autour des 14.000 points sur le Dow). Mais il se peut que le marché ne retourne plus du tout dans cette zone (comme en 1925) et trace immédiatement à la hausse. Nous serons alors en plein dans un nouveau super cycle.    

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.