Les plateformes de trading

Instruments

Une gestion efficace des stops (II)

Utiliser les stops suiveurs de manière efficace

 

Dans l'article précédant, nous avons étudié les erreurs souvent commises avec les stops et comment le trader peut éviter que ses positions soient sorties du marché trop tôt. Dans le présent article nous allons étudier les différents types de stops suiveurs qui peuvent être utilisés selon le type de trade. La plupart des traders ont déjà vu un stop suiveur fermer leur position juste au moment où ils auraient dû augmenter leur position en achetant plus. Les stops suiveurs ne conviennent tout simplement pas à tous les trades. Voici quelques lignes directives :

 

Modèles chartistes avec un objectif spécifique

 

Lorsque le trader utilise un modèle chartiste avec un objectif spécifique, ou lorsqu'il a l'intention de déboucler son trade quand un niveau de support ou de résistance est touché, ce trade a besoin d'espace. Souvent, les marchés n'atteignent un objectif que lorsqu'ils ont découragé le maximum de traders en cours de chemin. Quand un stop suiveur est appliqué, le trader sort de position avec un gain trop petit par rapport au risque encouru. Pour ce genre de trade, un stop suiveur peut donc faire des dégâts. Le trader doit simplement placer son stop au niveau du break-even une fois que le premier niveau de cassure a été mis à l'épreuve. Ensuite, il doit se montrer patient et attendre que son objectif soit atteint.

 

Les trades de suivi de tendance

 

En cas de suivi de tendance, la sortie de position ne se justifie que lorsque les signes d'une cassure de tendance sont clairement indiqués. Généralement, il faut plus qu'une cassure de la ligne de tendance. Le cours doit casser à travers la ligne de tendance, puis la remettre à l'épreuve, pour ensuite former un nouveau plus bas (ou plus haut). Un suiveur de tendance doit être en mesure de prévoir chaque étape avant de clôturer le trade. S'il a peur de perdre ses gains, il pourra réduire sa position dès qu'elle évolue dans le mauvais sens. De cette manière, s'il s'avère qu'il s'agissait d'un faux retournement, il aura toujours une petite position. Il ne perdra ainsi pas tous ses gains si le marché se retourne à nouveau. 

 

Momentum trading

 

Avec les trades de momentum, le gros risque est de rester trop longtemps en position. Si le trader ne base sa position que sur le momentum, il n'est probablement pas le seul. Cela signifie que dès que le momentum prend fin, un grand nombre de traders ferment leurs positions en même temps. Un stop suiveur à courte distance est donc nécessaire. De plus, avec les trades sur momentum, il est recommandé de réaliser une partie des gains en cours de route. Les gains peuvent être réalisés en fonction d'un certain nombre de risques, ou lorsque le momentum atteint les limites extrèmes.

 

Lorsqu'il y a un momentum, il n'est pas possible de savoir jusqu'où il ira. Quand le momentum a atteint son point culminant, il est souvent judicieux de prendre une partie de ses gains. Un RSI en 5 périodes est un bon indicateur pour repérer les pics de momentum. Le trader doit étudier les pics haussiers et baissiers dans le passé pour obtenir une image claire de l'oscillation maximum à laquelle il peut s'attendre. En ce qui concerne la gestion des stops suiveurs, il peut utiliser une moyenne mobile qui suit le cours de près.

 

A savoir...

Ces articles sont illustrés en utilisant la plateforme de trading NanoTrader Full. Essayez la démo gratuite.

Visitez la bibliothèque électronique et téléchargez des e-books gratuits sur le trading.

Participez à des téléconférences et des présentations gratuites sur le trading.