Article récent

Dans la première partie de cette série d'articles, nous vous avons déjà présenté un certain nombre de types de stop qui sont conçus pour certaines stratégies. Dans cette deuxième partie, nous allons étudier plus avant les différents types de stop possibles. Pour un trader technique, il n'y a pratiquement pas de limites à la configuration ou à la mise en place d'un stop. Le stop fixe, que tout trader connaît bien sûr, n'est que le début d'une approche différenciée de la gestion des risques. Puisque chaque trader doit développer une stratégie, il est utile de réfléchir au type de stop qui doit être utilisé afin de pouvoir tirer le maximum de votre stratégie.
 
Le stop PeriodsHighLow
Le stop PeriodsHighLow est un des stops les moins connus. Dans cette variante, le niveau du stop est déterminé d'après le prix le plus bas (ou le plus élevé) sur une certaine période. Le trader peut déterminer la durée de cette période (par exemple 15 bougies). Ce principe n'est utile que si vous voulez augmenter la rentabilité de votre système. Dans certaines stratégies, le haut ou le bas d'une période joue un rôle important. Il est donc utile de régler le stop en conséquence.
 
Le stop KaseDev
Le stop KaseDev est un exemple de la façon dont les traders professionnels incluent la volatilité des marchés dans leurs délibérations sur la gestion des risques. Si vous ne travaillez qu'avec un stop fixe, vous ne tradez en fait pas de façon optimale, car la volatilité d'un marché peut changer pendant la durée d'une transaction. Le stop KaseDev est un ordre stop qui calcule un nouveau niveau stop à la fin de chaque période en fonction de la volatilité actuelle du marché. En cas de forte volatilité, le stop s'adaptera rapidement à cet événement du marché. Cependant, si la volatilité est faible, la dynamique de ce stop sera également faible.
 
Le stop prix moyen
Il est de notoriété publique que de nombreux traders travaillent avec des entrées multiples. Ils n'achètent pas la totalité de leurs positions dès le départ, mais entrent pas à pas sur le marché. Ceux qui ont plusieurs prix d'entrée se demandent naturellement comment ces différentes entrées devraient être sécurisées. L'une des possibilités est le stop prix moyen. Dans cette variante, le prix stop moyen est calculé sur la base des différents prix d'entrée et ajusté si nécessaire. De cette façon, le trader peut calculer son risque initial de façon précise.

Le stop parabolique
Tout trader connaît le phénomène selon lequel plus la durée d'une transaction est longue, plus il y a de chances que le marché se retourne contre la position. Le stop parabolique en tient compte et au fil du temps, le niveau du stop se rapproche graduellement du prix du marché. Bien sûr, le trader peut définir la forme de la parabole au préalable.

Le stop BETrail
Le stop BETrail ressemble, pour ainsi dire, au trade idéal. Il combine trois types de stop, dont les avantages sont utilisés en fonction de l'évolution du trade. A l'entrée, un stop fixe est mis en place. Dès que le marché commence à monter au-dessus du prix d'entrée, le stop se transforme automatiquement en stop break-even et se place au niveau du prix d'entrée(ou éventuellement au-dessus). Si le marché continue son ascension, le stop se transforme en un stop trailing afin d'assurer un bénéfice supplémentaire.

 Le stop temporel
Si vous, en tant que daytrader, souhaitez éviter que les positions ne restent ouvertes pendant la nuit, nous pouvons vous recommander d'utiliser un stop temporel. Ce type de stop ferme la position à un moment prédéfini.
 

 

mer, 02/13/2019 - 18:44